G comme gaie

G comme gourmande

G comme grognon aussi

G comme grande

G comme grassouillette

G comme on l'aime gros comme ça !

La demoiselle a inauguré sa tenue japonaise, Makié ( livre 13 chez les JCA). La blouse raglan R et le short, un peu sarouel. J'ai compliqué le bas en le rallongeant ( trop trop dur ), en l'élastiquant ( concentration maximale )  et en peignant, avec un gabarit des gouttes anis ( bac + 12 éxigé ). Après tout ça, il fallait bien coudre le haut ! Les bords ont donc été laissé tel quel : les ourlets en taille 1 an c'est vraiment trop long. Histoire de rendre la chose un peu esthétique : deux bandes de passepoil coupent le devant et le dos en deux, MAIS , MAIS, pas au même endroit. Un truc de fou !

Je me moque de moi. Parceque lors de la réalisation, j'avais la sensation de faire un truc génial et en voyant les photos et bien .... c'est chouette et sympa mais pas révolutionnaire. Ce n'était pas le but, mais un peu d'autodérision ne fait pas de mal !

La puce a fait tout ce qu'elle devait faire dans sa tenue. Elle est donc dans la machine à laver. Mais elle a joué comme une petite folle et bien à l'aise au milieu des coussins du canap'. Images :

DSC02279

DSC02281

DSC02285

DSC02370

DSC02374

DSC02379

DSC02383

DSC02391

sweat gris trouvé au marché aux tissus de Dong Men lu.

 

G comme Giulia, je t'aime !